Le Forum des Idées pour le Québec est organisé annuellement pour nourrir la réflexion du Premier Ministre Philippe Couillard et de son équipe (en particulier les ministres des Finances, Carlos Leitão, de l’Emploi et de la Solidarité sociale, François Blais) sur des sujets de fond. Ce séminaire de deux jours, non partisan, est organisé par Jean-François Garneau, Jean-Pierre Bélanger et Jean-Marie Bézard.

Pour l’édition 2016, deux questions ont été posées en ouverture par le Premier Ministre :

  1. faut-il augmenter le salaire minimum au Québec ?
  2. faut-il y instaurer un revenu minimum garanti ?

Julien Damon a traité la première question avec brio, listant « 12 pistes contre la pauvreté, au delà de la revalorisation / indexation du salaire minimum », appelant à se méfier des trois « i » : idéologie, ignorance, inertie.

La deuxième question a donné lieu à une session plénière, animée par Jean-Marie Bézard, avec quatre intervenants :

  • Yannick Vanderborght, professeur de sciences politiques à l’Université Saint-Louis de Bruxelles, est un spécialiste reconnu du revenu garanti pour tous. Son prochain livre paraît début 2017, avec Philippe Van Parijs, chez Harvard University Press : « Basic Income : A radical proposal for a free society and a sane economy”.
  • Evelyn Forget, est professeure à la Faculté de médecine et professeure adjointe au département d’économie de l’Université du Manitoba. Elle dirige le Centre de données de recherche du Manitoba et agit en tant que scientifique adjointe auprès du Manitoba Centre for Health Policy. Elle est très connue par ses travaux sur les expérimentations de Revenu Garanti au Canada.
  • Jürgen de Wispelaere, spécialiste de l’administration publique, est professeur postdoctorant invité à l’Université de Tempere en Finlande. Il est membre du consortium de recherche coordonnée par Kela (l’organisme Finlandais d’assurance sociale) qui pilote l’expérimentation d’un revenu minimum garanti en Finlande. Il donne également un cours sur le revenu minimum garanti à l’Université de Tampere. C’est aussi un très fin connaisseur des politiques publiques au Québec et dans les autres provinces canadiennes puisqu’il a travaillé plusieurs années à l’institut des politiques sociales et de la santé de l’Université Mc Gill.
  • Marc de Basquiat. Président de l’Association pour l’Instauration d’un Revenu d’existence (AIRE). Ingénieur de formation, il est docteur en économie au titre d’une importante recherche sur le financement d’une allocation universelle en France, et ses modalités de mise en œuvre, en établissant la faisabilité d’un mécanisme fiscal simple, défini en continuité et en substitution de l’ensemble des dispositifs de redistribution existants.

Exceptionnellement, la table ronde a été précédée par les interventions de deux personnalités emblématiques du sujet pour le Québec :

  • L’honorable Marc Lalonde, ancien ministre fédéral de la Santé et du Bien-Être Social du Canada, sous la gouverne duquel le premier pilote canadien de revenu minimum garanti (Mincome) a été réalisé, dans les années 1970.
  • Kari Polanyi-Levitt, professeure émérite d’économie politique de l’Université McGill, fille du grand anthropologue et économiste Karl Polanyi et passionnée elle-même de Revenu minimum garanti.

La vidéo de l’intervention est visible ici (à partir d’1h48).

mdb-quebec

Suite à ces échanges, nous avons pu étudier la structure de l’aide sociale au Québec, afin de repérer les points de convergence et les différences avec le système socio-fiscal français.

regime_quebec_2016

 

 

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s