Nous devons à Lionel Stoléru la première proposition argumentée, applicable à la France, d’une forme de revenu inconditionnel d’existence. Son ouvrage de 1974 « Vaincre la pauvreté dans les pays riches », inspiré des  débats américains de cette période sur l’impôt négatif, a initié la réflexion qui a mené à l’instauration du RMI en 1988.

vaincre_pauvrete1974

Nous reprenons ici la communication faite par Le Figaro le lendemain de son décès :

« L’ancien ministre de Valéry Giscard d’Estaing et de François Mitterrand est décédé mercredi 30 novembre à Paris à l’âge de 79 ans d’un arrêt cardiaque, a annoncé jeudi à l’AFP sa fille unique, Emmanuelle Wargon.

Né le 22 novembre 1937 à Nantes, polytechnicien, économiste, M. Stoléru avait été ingénieur des mines, puis professeur d’économie. Il avait entamé une carrière politique sous Valéry Giscard d’Estaing, comme secrétaire d’État chargé de la condition des travailleurs manuels (1974-1978), puis secrétaire d’État chargé des travailleurs manuels et immigrés (1978-1981). Il avait notamment créé en 1977 une prime au retour des travailleurs immigrés d’un montant de 10.000 francs (le «million Stoléru»).

Ferme opposant au Front national de Jean-Marie Le Pen, il avait claqué la porte en 1985 du Parti républicain de François Léotard, dont il dénonçait «la dérive droitière». Ralliant la candidature de Raymond Barre à la présidentielle de 1988, il était ensuite devenu ministre de François Mitterrand, dans le cadre de l’ouverture au centre, en tant que secrétaire d’État chargé du Plan (1988-1991) auprès du premier ministre Michel Rocard, avec lequel il avait créé le Revenu minimum d’insertion (RMI).

Après avoir vainement tenté d’être élu dans les Vosges, il avait été élu dans l’Oise en 1988, député «majorité présidentielle» soutenu par le PS. Il s’était représenté en 1993 sous la bannière Génération Écologie mais avait été éliminé dès le premier tour. En 2007, il avait soutenu Nicolas Sarkozy qui, une fois à l’Élysée, l’avait chargé d’une mission sur le développement des PME avant de lui confier, en 2010, une autre mission sur le commerce Orient-Occident. Président de la chambre de commerce France-Israël, il avait également été conseiller économique du premier ministre roumain Petre Roman et du président ukrainien Léonid Kravtchouk.

En 2003, il avait été nommé président du Conseil d’analyse économique (CAE) par le premier ministre d’alors, Jean-Pierre Raffarin. Il avait aussi présidé le Génépi, association préparant la réinsertion des détenus par des actions de formation. M. Stoléru avait en outre été chef d’orchestre. Il avait notamment dirigé plusieurs orchestres en Europe, dont l’Orchestre d’Ukraine avant de créer l’Orchestre romantique européen en 1996. Veuf depuis 2009, il était commandeur de la Légion. »

Début 2016, Lionel Stoléru avait accepté de participer au Conseil Scientifique de l’AIRE. C’est ainsi que nous avons pu préparer ensemble diverses publications et que nous échangions régulièrement par email sur l’actualité relative au revenu inconditionnel d’existence.

Le 30 juin 2016, son audition par la mission d’information du Sénat sur « l’intérêt et les formes possibles de mise en place d’un revenu de base en France » a fortement contribué à éclairer les sénateurs sur le souhaitable et le possible. Nous insérons ici la captation vidéo de son intervention :

Lionel Stoléru nous avait aimablement dédicacé son dernier roman « L’homme initial », dont le héros, Sébastien, se voit accordé par Dieu une mission très particulière suite à son décès accidentel et prématuré.

homme_initial2016

Lionel Stoléru restera dans nos cœurs comme l’image de la fidélité à une mission qui nous dépasse : dans un pays riche comme la France, choisissons les moyens efficaces pour bannir la misère.

La dernière tribune qu’il a publié dans Le Figaro fin octobre 2016 pour saluer la publication du rapport du Sénat sur le revenu de base est un beau passage de relais pour les promoteurs de l’AIRE !

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s